Moniteurs d'escalade actifs et expérimentés

Escalade à la Falaise de Sornin – Vercors

Située dans le prolongement de la falaise de Sure sur la chute nord du massif du Vercors, la falaise de Sornin permet de grimper relativement à l’ombre dans cette période de canicule. Le coin très préservé est assez fréquenté par les randonneurs depuis les alpages de la Molière jusqu’au couloir d’accès, un très bel endroit pour des randos familiales.
Nous décrivons ici deux parcours: la Directe de la face nord et la voie Castor, ouvertes à la fin des années 70 par Pascal Sombardier et Cie, se déroulent dans des lignes de fissures et cheminées larges avec une escalade libre toujours raide et sauvage.

topo escalade sornin vercors


♦ la directe de la face nord:

Dans le bas l’itinéraire sinue au mieux pour récupérer ensuite la fissure sur 180m puis tout droit jusqu’au sommet.
On a été impressionné par cette ouverture en bon style … 15h en Octobre 1978, avec de nombreux passages difficiles peu protégeables sans friends dans du rocher très moyen comme au départ ou encore bien sale, moussu et boueux comme au milieu: une très bonne base qui rivalise sans problème avec les ouvertures mythiques du Verdon … difficile à croire que c’est la même équipe qui avait ouverte en 10 jours Devil Hook à Presles.
La voie est remarquable mais elle est globalement très sale et herbeuse ce qui rend l’escalade parfois pénible, disons que si les fissures étaient propres la difficulté descendrait d’un cran mais la course reste un bon défi d’engagement et d’escalade libre tout terrain. On a mis un peu moins de 8h30 jusqu’au sommet, en se bougeant plus que d’habitude.

topo escalade sornin vercors

Un petit mot par longueur:     topo détaillé

L1: on démarre à l’aplomb d’une petite grotte jaune dans une cheminée facile en rocher pourri puis on traverse pour rejoindre le dièdre évident à gauche, le remonter intégralement jusqu’à un replat à sa sortie. Escalade bien engagée sur du rocher en carton.
L2: traverser à droite par une petite lézarde fissurant le mur jusqu’à une vire (ou L1+L2 60m, gérer le tirage et le matos).
L3: par un crochet à droite, remonter un vague dièdre raide qui s’infléchit sur la gauche jusqu’au pied de la fissure proprement dite.
L4: poursuivre jusqu’à une niche peu confortable au pied du laminoir évident, longueur bien moussue.
L5: poursuivre jusqu’à une grotte évidente, belle escalade en renfougne malheureusement dévalorisée par la boue qui tapisse le rocher.
L6: une courte longueur en cheminée permet de gagner une autre grotte spacieuse juste au-dessus, odeurs de poisson!
L7: continuer dans la cheminée, puis dans le haut on sort enfin notre nez jusqu’au crux, puis quelques étroitures pénibles permettent de gagner le sommet d’un petit pilier.
L8: une longueur facile permet de prendre pied sur la grande vire au pied du surplomb évident.
L9: le franchir en A1 et prendre pied dans l’étroiture.
L10: longueur inédite en grand écart jusqu’au sommet, pas facile d’autant plus qu’il vaut mieux ne pas se la coller.

topo escalade sornin vercors

♦ la voie Castor:   

Cette voie remonte le pilier Nord-Ouest de la falaise de Sornin, l’attaque se situe peu avant la fin du pierrier dans un dièdre oblique à gauche.
Une magnifique voie, le rocher est beaucoup moins moussu qu’à gauche et les lignes de fissures sont majeures sur du rocher exemplaire excepté la première longueur. Une ligne superbe où on s’est vraiment régalé, ça n’a pas été facile dans le toit en artif car on n’avait pas les bons pitons mais dans l’ensemble les protections sont faciles et excellentes, d’autant plus qu’on trouve pas mal de pitons sur la première partie.
Le gros toit est lézardé par une fissure de tuf de 3 cm, donc si vous récupérez deux bouts de piquet pour clôtures dans L3 pour les laisser dans le toit vous passerez un bien meilleur moment que nous!

topo escalade sornin vercors

Un petit mot par longueur:    topo détaillé

L1: démarrer dans un dièdre raide qui s’infléchit à gauche jusqu’à une terrasse, le rocher est assez moyen et bien salpêtreux ce qui rend l’escalade engagée.
L2: par le beau dièdre-fissuré qui fait suite jusqu’à une bonne vire.
L3: remonter la large fissure puis dans le haut on gagne sur la droite un relais sur une plate-forme confortable.
L4 et L5: par deux longueurs faciles d’abord à droite puis à gauche, on gagne le pied du grand toit fissuré qui marque le début de la partie supérieure.
L6: franchir le toit à très gros clous jusqu’à une niche confortable.
L7: passer le petit bombé fissuré droit au dessus puis remonter par une grande longueur de corde le dièdre qui fait suite, magnifique longueur soutenue.
L8: on continue par la cheminée aérienne jusqu’à un replat évident.
L9: sortir tout droit jusqu’au sommet par deux lignes de fissures encore très intéressantes.


topo escalade sornin vercors
topo escalade sornin vercors
topo escalade sornin vercors
topo escalade sornin vercors
topo escalade sornin vercors

topo escalade sornin vercors
topo escalade sornin vercors
topo escalade sornin vercors
topo escalade sornin vercors
topo escalade sornin vercors

Fermer le menu