Le Pilier Caroline à la Sûre

Le Pilier Caroline à la Sûre

Nous avons répété cet été le pilier Caroline à la falaise de la Sûre.
Après un petit tour de ( sur) chauffe la veille sur la falaise de la Buffe, nous nous lançons dans l’escalade de ce pilier Nord à priori bien au frais dans cette période de canicule extrême. Nous grimperons pendant 10H30 environ pour rejoindre le sommet.
Nous commençons à bien connaitre le secteur et nous attaquons à midi ce pilier ouvert en 4 jours à l’automne 1969 par la même équipe d’Autrans (Moretti, Termier et Repellin) que la voie parcourue la veille. D’après le vieux topo Coupé la voie est ED avec 125 pitons utilisés dont 20 expansions; l’escalade suit un enchaînement logique de dièdres déversants bien identifiable vu du bas.
Le pilier Caroline à la falaise de la Sûre: escalade dans le Vercors Nord
L’escalade est la plupart du temps mixte et donc très intéressante : les portions de libre alternent avec  les passages les plus durs qui doivent être gérés en artif avec l’aide des pitons comme dans les deux premières longueurs . Le pitonnage difficile typique de cette falaise et le rocher très compact donne ici une dimension spéciale et technique à ce type d’ascension en terrain d’aventure.

Le pilier Caroline à la falaise de la Sûre: escalade dans le Vercors Nord
Suivent deux longueurs de libre magnifiques en 6a+ et 6c+ assez facile à protéger avec nos coinceurs. On trouve en effet pas mal de pitons artisanaux en place (qui servent pour la progression en artif) mais souvent de mauvaise qualité et quelques expansions dans les parties les plus lisses. En effet, une petite traversée sur vieux spits nous mène à un superbe dièdre en 6c/A2 qui restera la portion la plus technique de la journée.

Le pilier Caroline à la falaise de la Sûre: escalade dans le Vercors Nord
Nous rejoignons la vire bivouac de R5 très confortable avant d’effectuer un petit pendule astucieux pour changer de système de fissure. Une longueur à dominante libre nous conduit sous un petit toit que l’on contourne par la droite toujours en libre pour rejoindre la grande cheminée terminale barrée par un énorme surplomb.

Escalade dans le Vercors Nord: le pilier Caroline à la falaise de la Sûre
Nous sortirons facilement par une grande longueur en cheminée suivie d’un dernière et courte longueur de mixte qui se rétablit au dessus d’un petit dévers.

♦ Sur la voie:

Globalement nous avons été plutôt conquis alors que nous partions avec un à priori négatif. Même si elle est technologique (dans le sens équipée et moderne) et donc difficilement comparable en terme de niveau et d’éthique aux voies de G.Nominé parcourues dans le secteur, le Pilier Caroline permet une escalade modérée, homogène et moyennement exposée dans une belle ambiance.
Le Pilier est raide et la ligne superbe: c’est à notre avis une des très belles voies des Préalpes, accessible où chacun trouvera son ratio libre/artif.

♦ Quelques précisions:        topo détaillé

– une cordée visiblement pas au niveau a rajouté 4 goujons répartis sur 2 relais il y a 15/20 ans au vu du matériel en place : merci d’arrêter de répéter les voies difficiles avec une perceuse dans le sac ( cf ” bouclier par les dalles” au Gerbier massacré)
– la voie n’a curieusement pas été beaucoup répété.
– les pitons artisanaux (piquets de clôture) sont de qualité très variable, nous avons arraché les plus pourris par la rouille et certains autres “cabrent”.
– le bivouac  semble assez confort à R5.