La Grande Arête du Devenson

Voici un petit compte rendu d’une action discutée et décidée en commission TA du CD13 FFME de juin 2013 concernant une voie emblématique du massif.

Janvier 2014, une météo pourrie avec alternance de mistral noir et de vent d’est sévit dans le sud, et une bonne occasion de prendre soin de cette très grande classique des Calanques. Cette voie esthétique est un peu la porte du Devenson avec sur sa gauche le mur blanc de la voie du Poil et les surplombs de la Kaboulite, sur sa droite le superbe Cirque du Devenson.

rééquipement des grandes voies d'escalade dans les calanques

Le rocher y est souvent compact et se prêtant bien à la pose de pitons, la voie s’est équipée peu à peu de clous, abandonnés pendant plusieurs décennies par les nombreuses cordées, pitons pas toujours très à propos d’ailleurs.

La corrosion et la perte petit à petit de la science du « bon piton » par les nouvelles générations font que la voie donnait une  impression de fausse sécurité quant à l’équipement en place: les vieux clous étant pourris et les nouveaux  bidons.

♦ Etat des lieux, environ 35 pitons en place relais compris:

– 10 cassés en un coup de marteau ou équivalent, par exemple les deux clous du début de L1 ont cassé au fractio (suspension) avec à la clé un bon rateau!
– 10 enlevés en deux coups de marteau, correspondant aux pitons récents (plantés dans la terre) ou à ceux de L3 que tout le monde croyait bétons, la blague de la journée! voir photo!
– 8 bons clous enlevés normalement comme il se doit.
– 6  archi-bétons dont 4 disqués et 2 laissés (bas de L3 et milieu de L4), rouillés mais qui tiendront encore une quinzaine d’années.

rééquipement des grandes voies d'escalade dans les calanques

♦ Divers postulats de la commission:

– relais bétons mais pas sur les arbres qui sont en voie disparition chez nous: un goujon donc à chaque relais.
– laisser place à l’assurage naturel sur coinceurs et friends quand cela est possible facilement.
– avoir à l’esprit que cette voie a toujours été classée dans la catégorie « équipée » par les anciens, à opposer avec d’autres visons des choses comme « un retour au TA » bien illustrées par la phrase « toutes les voies ne sont pas accessible pour tous », qui correspond plus à une vision moderne de gestion de l’ensemble des voies des Calanques qui sont très majoritairement équipées … difficile de satisfaire tout le monde!
– ne pas rendre la voie plus « obligatoire » qu’auparavant, simplement proposer une autre façon plus durable de se protéger et de progresser.

♦ Travail effectué après  « grosse migraine » et compromis:

– nettoyage classique de quelques touffes, branches, cailloux et terre sur les 200m de statique.
– pose d’un goujon 12 mm inox au relais à compléter avec un excellent friend ou piton en place.
-pose d’un point dans les longueurs quand les coinceurs n’étaient pas possible et que les pitons cassés bouchaient les fissures, ou que l’on ne peut pas faire autrement (départ de l1, crux de l2 et de l3 par exemple).
-pose d’un clou neuf et béton quand cela est nécessaire (cinq en tout), pour que plus personne n’apporte ni marteau ni pitons dans cette voie, et conserver un caractère « relativement équipé »( l3 et fin de l5 par exemple).
-brossage et traitement à l’antirouille des pitons laissés en place.
-pose de 3 lunules.

Au total il y a maintenant une vingtaine de points bétons en place mais bien placés et se combinant très bien avec l’assurage naturel:
10 goujons, sept clous et trois lunules relais compris, pour cinq grandes et belles longueurs, à noter qu’un relais intermédiaire a été laissé pour fractionner L4.

Voilà tout a été dit, bonne grimpe à tous et voici donc le topo actualisé !

rééquipement des grandes voies d'escalade dans les calanques

 

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.