Moniteurs d'escalade actifs et expérimentés
Le Verdon, aventures dans trois beaux piliers

Le Verdon, aventures dans trois beaux piliers

Les températures sont encore clémentes pour la saison, nous décidons donc de poursuivre notre exploration de la rive gauche du Verdon et de ses belles falaises délaissées.

♦ Nous attaquons donc dans un premier temps par une voie ouverte par la cordée phocéenne Crespi/Ranise au secteur du Maugué: Le Pilier de la Belle de Mai.
D’après notre ami Gilles, c’est l’un de ses plus beaux souvenirs d’ouverture, c’est donc sur ses conseils que nous décidons d’aller y faire un tour, un grand merci à lui pour ses tuyaux!
L’itinéraire se déroule dans la face légèrement déversante orangée qui se situe une centaine de mètres en aval de la fin de la descente du sentier Vidal: la voie remonte la ligne de fissure très marquée la plus à droite de la falaise.

stage initiation escalade dans le verdon
Nous partons dans l’optique de sortir dans la journée, mais finalement les difficultés rencontrées sont plus grandes que prévues, du coup on est contraint de bivouaquer fraîchement dans la face car nous n’avions pas de quoi stater et redescendre au pied.
Nous sortirons facilement le lendemain pour au total 12 petites heures d’escalade effectives, nous nous sommes régalés dans cette voie absolument magnifique et dont les difficultés sont variées et constantes.
Dans le bas, deux longueurs d’artif permettent d’atteindre les surplombs au premier tiers, puis ensuite on rejoint par une traversée le pilier proprement dit rayé en son centre par une fissure diabolique!
Une très belle ouverture dans un endroit tranquille des gorges, c’est vraiment une voie variée à conseiller.

stage initiation escalade dans le verdon

Un petit mot par longueur:     topo détaillé

L1: pas facile d’identifier le départ, nous somme partis au plus dégagé et avons rejoint une ligne de dièdre oblique à droite, il semblerait que l’original était une dizaine de mètres à droite dans un petit mur à moitié recouvert de lierre.
On attaque par une grande longueur d’artif soutenue sur la fin pour se rétablir à gauche sur une marche.
L2: on poursuit dans la dalle compacte puis après un pas de libre obligatoire (ou un pas sur crochet très délicat) on rejoint la belle écaille rouge, on oblique ensuite à gauche (douille de 8mm espacées) jusqu’à la première terrasse.
L3: forcer à gauche le petit mur pour revenir en libre vers le cade, continuer toujours à droite jusqu’à une niche au plus près du pilier.
L4: passer le  petit bombé en artif puis remonter par l’unique ligne de fissure difficile.
L5: poursuivre par le laminoir au dessus jusqu’à une terrasse confortable au pied de la dernière longueur.
L6: remonter le dièdre droit au dessus, prendre pied sur « l’arbre trampoline » puis progresser dans la large cheminée, en sortir à gauche sur un replat.
L7: par une courte longueur on atteint facilement le sommet.

stage initiation escalade dans le verdon

♦ Nous retournons ensuite du côté de l’Encastel pour parcourir Le Pilier Nord-Ouest tracé en 1974 par les marseillais Bonnard et Fustin.
Premier itinéraire ouvert de ce côté là de la rive gauche, le pilier est caractéristique lorsqu’on le regarde du côté de l’escalès. C’est un bel itinéraire classique, avec un cheminement direct toujours au plus évident et plus facile.

stage initiation escalade dans le verdon

Désormais l’accès se fait en rappel dedans, ce qui permet de gagner pas mal de temps sur l’approche plutôt qu’initialement dans la bartasse. Nous avons changé toutes les cordelettes et maillons des ancrages, tout est nickel désormais et les rappels sont efficaces.
Un cairn sur les crêtes signale le départ, il faut ensuite descendre sur une petite vire 3m en contrebas.
Le seul bémol vient de la végétation très dense au pied et dans la voie, ce qui rend parfois l’escalade acrobatique mais sinon c’est un bel itinéraire qui fait bien en libre sur coinceurs.

stage initiation escalade dans le verdon

Un petit mot par longueur:     topo détaillé

L1: remonter au plus haut dans l’arbre pour atteindre le couloir-cheminée évident, à la sortie on gagne facilement le pied d’un dièdre très marqué.
L2: gravir le superbe dièdre, contourner par la gauche un dernier ressaut dans le haut et atteindre le pied des difficultés.
L3: continuer droit par une rampe verticale jusqu’à une grosse écaille, la passer puis franchir le surplomb de droite (engagé en libre), revenir ensuite facilement dans l’axe.
L4: gagner à droite le fil du pilier par une écaille, la remonter et en sortir à gauche pour reprendre la fissure principale jusqu’à la très bonne terrasse caractéristique. Le passage initial dans le bas se trouve droit au dessus du relais dans une fine fissure bouchée.
L5: emprunter la rampe sur la gauche, passer quelques étranglements pénibles formés par les gigantesques cades puis sortir au sommet par une dernière cheminée large.

stage initiation escalade dans le verdon

♦ Puis nous terminons la fin du séjour par une voie en rive droite au secteur du Belvédère qui nous faisait de l’œil depuis pas mal de temps: La Parisienne.
Comment ne pas remarquer cette ligne exceptionnelle, le plus beau des piliers déversants du coin sillonné en son centre par une ligne de fissure incroyable.
Ce pilier sépare aujourd’hui les voies modernes de Lame Fatale et des Fils de l’Altère et du Pan, l’escalade est continuellement athlétique, le rocher assez bon et les difficultés sont soutenues. Nous avons fixé la première après-midi jusqu’à R 2 puis nous sommes sortis le lendemain pour au total 12 petites heures d’escalade effectives. Cela reste pour nous une des plus belles voies qu’on ait parcouru dans les gorges, l’itinéraire est de toute beauté, un grand bravo aux ouvreurs!
La voie ne semble pas avoir été beaucoup répétée, cela dit il y a pas mal de matos en place, en grande partie laissé à l’ouverture visiblement et les relais sont en place. A noter la présence de deux spits de 8mm assez bizarres dans le haut, on a laissé un clou à R3 qui fait du bien!

stage initiation escalade dans le verdon

Un petit mot par longueur:     topo détaillé

L1: départ commun sur les 10 premiers mètres avec Lame Fatale, puis continuer droit dans la goulotte fissurée, on croise le R1 de Lame, puis on continue toujours droit par la fissure jusqu’à son sommet marqué par un gros cade.
L2: descendre à la corde puis gagner la fissure proprement dite à droite, la remonter jusqu’à une banquette confortable.
L3: continuer droit au dessus, gagner un cade puis traverser horizontalement à gauche puis toujours en oblique pour récupérer la ligne de fissure de gauche. Magnifique longueur bien soutenue sur la fin notamment dans le libre, relais au niveau de l’ arbuste.
L4: poursuivre dans la fine fissure qui revient en écharpe à droite jusqu’à un cade très confortable.
L5: le dévers s’atténue, on continue par la fissure qui s’élargie et devient un profond couloir déversant, relais tout en haut au pied de la branche gauche de la fissure terminale.
L6: grimper dans la magnifique fissure large, en sortir à droite puis poursuivre au plus facile par un éperon très dense en végétation jusqu’au sommet.

Voici quelques photos de ces belles escalades, de nouveaux articles et topos actualisés prochainement, n’hésiter pas à nous contacter pour plus de renseignement.

 

stage initiation escalade dans le verdon
stage initiation escalade dans le verdon
stage initiation escalade dans le verdon
stage initiation escalade dans le verdon
stage initiation escalade dans le verdon
stage initiation escalade dans le verdon
stage initiation escalade dans le verdon

Fermer le menu