Moniteurs d'escalade actifs et expérimentés
La voie du Bidule! Calanques

La voie du Bidule! Calanques

Petit retour sur un de nos plus beaux souvenirs d’escalade dans le massif, une voie mythique des calanques et cela à juste titre!  La voie est courte certes, avec une longue approche mais les difficultés sont constantes dans un rocher particulier, cela en fait une véritable petite course. C’est un itinéraire absolument remarquable et audacieux.
L’objectif avait été d’enchaîner Bidule /Estampo / Mescalito en quatre jours et le pari avait été tenu!
On avait très peu d’infos, quelques rumeurs prétendaient que les fissures se bouchaient progressivement de pitons cassés. En effet, le cirque rocheux formé au pied de la voie accentue le retour maritime et donc la corrosion des points en place, de ce fait, on confirme que l’équipement y est très vétuste.


P1020890

La voie peut se décomposer en deux parties: les trois premières longueurs pas faciles sur du rocher croustillant à souhait, puis les trois suivantes qui déroulent bien mieux sur du rocher excellent. Il y a globalement pas mal de chose en place mais beaucoup de points sont mauvais, les relais sont en place et à compléter.

Topo détaillé de la voie

Un petit mot par longueur:

bidule.jpgL1: 6b/c, chips au menu: l’itinéraire n’est pas du tout évident  (surtout avec un topo bleu faux), il s’agit de rejoindre la cheminée marron de droite située dans l’axe du toit fissuré. Nous sommes partis d’abord à gauche dans une vague fissure propre (quelques reliques en place), puis en ascendance à droite, passer deux protubérances bien rondes jusqu’à buter sous un toit marron que nous avons contourné par la droite (crux à balayer!) pour rejoindre le bas de la cheminée.
L2: A2/6b: très mauvais équipement en place, longueur d’artif pas facile.
L3: A1+/6b: on franchit un premier petit toit (réta en 6b) puis le second bien caractéristique, rocher excellent juste après le dévers, grande ambiance au programme!
L4: A1/6b: du bon rocher et des clous pas si mauvais que ça, on peut compléter par quelques coinceurs jusqu’au pendule, on traverse en libre puis on rejoint le dièdre à droite.
L5: 5c: magnifique longueur sur des rondeurs, le relais se trouve bien à gauche (anciens nids de mouettes).
L6: 6b/c: départ dans la conque, puis superbe longueur de libre soutenue, le meilleur pour la fin!

Voici quelques photos, en espérant qu’elles donnent envie d’y faire un tour!

P1020896-1


P1020911

Fermer le menu