La Directe à Bartagne

P1000475P1000479Petite journée de juin à La Sainte Baume afin de faire une des « classiques » du Pic de Bartagne, appelée  La Directe.
Cette superbe face ouest  imposante malgré sa relative hauteur domine le plateau, l’escalade y est technique sur un calcaire de type face nord sans grain et la raideur est au rendez-vous.
Concernant la voie, c’est une belle ligne logique qui comporte de superbes passages d’escalade, techniques et athlétiques dans le niveau. L’escalade n’est pas tant soutenue, cela dit une bonne maîtrise dans la pose de protections est nécessaire.

Et pourtant, on peut  faire deux remarques:
– la voie est vraiment laissée à l’abandon: elle semble peu faite du coup la végétation reprend ses droits, le caillou évolue au fil des hivers, mais surtout l’état des pitons en place est vraiment désastreux ce qui rend l’escalade parfois exposée dans des sections peu protégeables avec des coinceurs.
Alors certes, tous les pitons dans les sections dures sont en place et peuvent servir de points d’aide mais certains sont bien vieux. C’est une ligne qui mériterait réellement d’être nettoyée et restaurée afin qu’elle puissent redevenir classique.
– le rééquipement du Grand Pilier a été très mal pensé dans la première partie commune avec La Directe: le premier point est vraiment trop haut (un piton récent est apparu) surtout pour suréquiper ensuite la fissure où l’on peut y rajouter facilement des protections; puis aucun point commun n’a été mis au relais de bifurcation de La Directe ce qui aurait permis de créer un emplacement de relais judicieux.

P1000477Un petit mot par longueur, celles-ci étant d’ailleurs assez courtes:

L1 (départ commun avec le Grand Pilier) longueur pas facile dans sa 1ère partie puis belle continuité, relais en dessous de l’arbuste en allant chercher un peu haut un ring.
L2 superbe traversée à gauche sous les surplombs.
L3 caillou moyen, une section pas facile à protéger dans un dièdre déversant.
L4 début technique et fin athlétique.
L5 longueur technique qui vient buter dans une fissure déversante qu’on passe soit en artif soit en libre.
L6 assez banale, attention à certains blocs branlants et au roncier féroce.
L7 assez athlétique, prendre le cheminement le plus logique.

Bonne grimpe à tous et voici un topo détaillé

sainte baume

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.