Escalade au Socle de la Candelle

Voici un petit article qui revient sur un bel itinéraire peu fréquenté des Calanques: le Couloir de la Lecque.
Une petite journée de grimpe sympa, qui nous a permis de gravir le socle de la Candelle par un itinéraire classique et abordable, ce qui est assez complexe dans ce coin là du fait de la raideur de la paroi et de la médiocre qualité du rocher par endroit.

grimpe calanques

Cette voie ouverte par Le Grec en 1950 se déroule sur une des grandes tours de la lecque qui se située à droite du socle, l’itinéraire remonte une suite de fissures et cheminées raides au rocher néanmoins correct pour le lieu.
L’attaque de la voie se situe immédiatement après avoir dépassé le secteur de couenne principale ( VO2 max, Manureva, … ), dans l’unique cheminée large bordant le pilier sur sa droite, quelques mètres à gauche de l’Os Court.
On trouve dans le bas quelques pitons bien rouillés qui indiquent le cheminement à suivre, tous les relais sont à construire ou à renforcer et les difficultés se protègent très bien.

Un petit mot par longueur:      topo détaillé

L1: emprunter la cheminée évidente puis la fissure rectiligne qui fait suite jusque sous le toit, en sortir à gauche puis continuer une dizaine de mètres jusqu’à une terrasse confortable. Gérer le tirage, très belle longueur.
L2: continuer dans la fissure raide droit au dessus, puis remonter une dalle sur la droite sous les surplombs jusqu’à un couloir, un dernier crochet à droite permet d’atteindre le relais.
L3: s’échapper à gauche pour rejoindre des gradins, fait suite un superbe dièdre déversant sur la droite jusqu’à une conque.
L4: remonter la cheminée de droite, revenir à gauche à sa sortie puis gravir des dalles raides jusqu’au sommet de la tour.
Un dernier ressaut à franchir sur la gauche et on atteint facilement les crêtes.

grimpe calanques

 

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.