Moniteurs d'escalade actifs et expérimentés
Du ménage à l’Oule

Du ménage à l’Oule

Détour humide à la calanque de l’ Oule le mardi 23 octobre, en accord avec la commission équipement du CD 13 FFME dont nous faisions partie , afin de nettoyer une voie classique du massif: Les Futurs Croulants.
Au programme, du vent d’Est, de la pluie, de la brume, de quoi mouiller le t-shirt qu’on le veuille ou non!

P1040260

 ♦ C’est donc une nouvelle jeunesse que reçoit cette voie réputée, nous nous sommes essentiellement concentrés sur son nettoyage et il y avait du boulot: pitons, spits de 8, 10 et 12, inviolables et coins de bois, bref la totale… On a réussi à tout enlever sauf un coin dans le haut bien retord et gonflé d’eau ce jour! Toutes les prises clés et emplacements de coinceurs ont été brossés, et la grande majorité des spits changés, on aurait bien aimé en remplacer encore quelques uns mais on a eu comme un imprévu de batterie de disqueuse dirons-nous…

♦ Notre démarche dans le rééquipement de cette voie a été la suivante: nous avons décidé de laisser vraiment la place à l’assurage sur coinceurs (après plusieurs parcours en ne clippant que les points indispensables), de ce fait, elle est désormais moins équipée qu’avant y compris dans les longueurs difficiles.
Alors certes, certains diront que depuis son ouverture la voie a toujours été très équipée, et ils auront raison, mais en la rendant plus « responsable » nous avons voulu tout simplement la protéger de la patine déjà très désagréable et de sa sur-fréquentation, d’autant plus que sa voisine les croulants a été partiellement rééquipée (du bon boulot).
Cela dit, nous ne voulions pas  la rendre plus obligatoire toutes les sections difficiles peuvent se passer en A1 sur coinceurs, pour le reste les pas durs improtégeables sont assurés sur spits de 12 inox, l’obligation ne dépassant pas le 5c.

Un petit mot sur la voie:
Les futurs est une voie en 5+ moyen et obligé qui était munie de plusieurs générations d’équipement devenu vieillissant et incohérent: on exposait dans le 5b, on artifait à partir de 6a, et on serrait les fesses en facteur 2 dans du 6a/b comme au départ de l4… En gros les « bons » grimpeurs ne rajoutaient presque rien et les moins forts ne protégeaient que dans le 5 mais tout le monde clippait les points pourris en place par facilité. A présent, il faut savoir se protéger jusqu’au petit 6a avec des excellents coinceurs et friends y compris dans les traversées à ambiance, les trois pas de 6b de la voie étant protégés sur spits et 5c obligatoire donc.

Désormais la voie est moins exposée et les coinceurs ne resterons pas sur le baudrier comme avant. A noter que tous les vieux spits des deux longueurs dures ont cassé à la main et n’ont pas eu besoin de la disqueuse.

P1000815♦ En conclusion, ça a été une très grosse journée de travail, et nous sommes bien contents car les conditions météo ne nous ont pas aidés.Nous avons travaillé en tant que jeunes passionnés, désintéressés (et c’est important de le préciser car nous avons reçu des pressions de la part de la concurrence commerciale pour ne pas y aller) et motivés par ces perspectives de nettoyage et de rééquipement, en espérant que le parcours de cette belle voie soit désormais nettement plus agréable pour le grimpeur, en attendant le mistral!

Pour actualiser voici un excellent topo de JR  : topo

P1040258

 


P1000820


P1040259

P1040299

Fermer le menu