Moniteurs d'escalade actifs et expérimentés
Bau de St Antonin – Sainte Victoire
la belle rampe de L2

Bau de St Antonin – Sainte Victoire

Encore une nouvelle et belle grande voie sur le massif de la Sainte Victoire, on est allé répéter une ligne qui nous trottait dans la tête depuis un petit moment. Le motif est évident depuis le parking des deux aiguilles, l’itinéraire suite une fissure bien marquée qui se situe sur le dernier éperon à l’extrême droite du Bau de Saint Antonin, peu avant le Surplomb de la Carrière.

moniteur grande voie escalade sainte victoire

En consultant les topos, on constate que le bas semble avoir été ouvert par Gorgeon et Cie en 1973 avec « le fucus » et que la deuxième moitié suit intégralement la voie des « bouffons » parcourue également par Guillot en 1964. Il ne restait plus qu’à faire la liaison, c’est désormais chose faite par une superbe deuxième longueur qu’on a tracé en écharpe à droite sous le surplomb.

moniteur grande voie escalade sainte victoire

Comme toujours, on n’a pas trouvé de trace de répétition, cependant on a laissé un peu de matos en place et fait un peu de jardinage pour lui faire un peu de pub: il y a désormais 4 pitons et 2 lunules en place.
L’accès se fait par la gauche en à peine 30 min, et le retour est rapide par un pierrier qui contourne le Surplomb de la Carrière sur son flanc est. Les protections sont excellentes et rarement éloignées, toujours dans du rocher irréprochable.
C’est une magnifique voie variée et abordable, avec de supers passages de grimpe, et un finish d’anthologie dans l’écaille sommitale: homogène et pas si court, vraiment à conseiller!

moniteur grande voie escalade sainte victoire


Un petit mot par longueur:
    topo détaillé

L1: Attaquer à l’extrême droite du secteur du « four solaire » par une grande fissure herbeuse qui conduit à la base du gros surplomb caractéristique. Relais dans une niche.
L2: continuer par la fissure jusqu’à buter sous celui-ci, le contourner par la droite jusqu’à une zone moins raide.
L3: une longueur facile permet d’aller au pied de la « grande écaille » accolée.
L4: la remonter sur son flanc droit puis: soit traverser à droite pour rejoindre un dièdre herbeux (itinéraire original, un piton d’époque visible dans la trav’), soit forcer la superbe dalle lisse droit dessus (variante indiquée topo lucchesi). Relais à l’extrème droite de la vire.
L5: après un large crochet à gauche, revenir dans l’axe jusqu’au pied du court dièdre déversé.
L6: le franchir, puis on remonte la grande écaille jusqu’à un râteau de chèvre qui ramène à droite jusqu’à un chêne. Superbe!
L7: une courte traversée à gauche puis on gagne facilement les crêtes.


moniteur grande voie escalade sainte victoire
moniteur grande voie escalade sainte victoire
moniteur grande voie escalade sainte victoire
moniteur grande voie escalade sainte victoire
moniteur grande voie escalade sainte victoire
moniteur grande voie escalade sainte victoire
moniteur grande voie escalade sainte victoire
moniteur grande voie escalade sainte victoire

Fermer le menu